Octavener

Accueil > Webzine > Articles > Chroniques CD > AltF4 - Ping Timeout (2006)

AltF4 - Ping Timeout (2006)

vendredi 17 août 2007 par octavener

Altf4 est un artiste solo qui nous vient de Bordeaux. En 2006 sort Ping Timeout , la 7ème production de Altf4, sous le label Antiblues. Cet album s’articule autour d’un concept original : un chewing gum bi-goût mis en musique.

Le Cd démarre avec Sudedla, un morceau très electro/ambiant, on se rend compte dès ce premier morceau du son très personnel de Altf4 où se mellent mélodies planantes, et samples psychédéliques sur des rythmiques lentes et déstructurées. Ces cassures et déstructurations dans les rythmes donnent aux compos un aspect très expérimental, cet aspect est d’ailleurs appuyé par l’utilisation de sons très synthétiques qui assurent le côté robotique de la musique tout en restant éloigné des clichés de l’electro. Les compos se succèdent avec les mêmes ingrédients. Sadtrob se distingue quelque peu des autres compos avec un tempo légèrement ralenti et des sonorités délicieusement planantes.

Alors vous me direz "oui c’est bien ça de la bonne musique d’ambient/electro, mais c’est quoi le rapport avec un chewing gum ?" Et bien c’est sur le 7ème titre que ce concept de chewing gum bi-goût se comprend : comme pour cloturer la première moitié du CD, le titre Hell Mail dénué de boite a rythme est le plus planant de tous.

Le morceau suivant, Retrofunk part1 fait office d’ouverture de cette 2ème partie : nettement plus psyché, l’aspect planant passe à la trappe au profit de sonorités déjantées introduisant des influences funk/groove pour un résultat nettement plus rythmé tout en gardant ce côté déstructuré. Nous voilà donc en plein dans cette 2ème partie, à la fois
similaire et différente de la première : et oui, on serait tenter de penser que de diviser un album en 2 parties nuirait à la cohérence des chansons entre elles, et c’est là que Altf4 à vraiment réussi son coup, car si les pistes sont différentes de part leurs rythmes, leurs mélodies, et donc par la sensation qu’elles procurent à l’auditeur, l’ensemble s’enchaine avec fluidité et l’on reconnais tout au long de l’album "la marque de fabrique" de Altf4, qui prouve par l’occasion son potentiel en matière d’originalité et de personnalité dans la composition.

Ping Timeout est donc une bien belle production qui montre la capacité de Altf4 à faire un son très original, tout en étant varié, et cohérent, le tout avec un concept des plus inhabituels, bref un CD qui ravira les amateurs de musiques inclassables et originales.

Pour te procurer l’album, au choix :

- télécharge le gratuitement en mp3 ici

- achète le en flac (6€) ici


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Octavener (Octavener)
Directeur de publication : Daniel B.